La parodontologie est la branche de la médecine dentaire spécialisée dans l’étude du parodonte, l’ensemble des tissus durs et mous qui soutiennent les dents et les maintiennent en place dans la dentition.

 
parodontologie
 

Le parodonte assure l’ancrage des dents

Le parodonte (on parle aussi des tissus parodontaux) remplit plusieurs missions. En premier lieu, il maintien les dents en place et permet à la bouche de bien se fermer (on parle d’occlusion) sans qu’une dent mal placée ou avec du jeu dans son maintien, l’en empêche. L’action conjuguée des différents tissus parodontaux forme aussi un excellent amortisseur de chocs qui permet de limiter les dégâts dus aux fortes contraintes mécaniques exercées lors de la mastication.
 

Le parodonte, une structure biologique complexe

Le parodonte se compose de plusieurs éléments entrecroisés pour former une structure complexe :

  • des tissus gingivaux : d’aspect rose lorsqu’elles sont en bonne santé, les gencives sont des tissus buccaux fragiles et irrigués de capillaires sanguins. Elles servent à maintenir l’étanchéité bactérienne entre la partie visible (la couronne) et la partie enfouie (la racine) des dents, délimitée par la gencive et le collet dentaire. En effet, si les couronnes dentaires, recouvertes par l’émail, sont relativement bien protégées, les racines des dents, elles, sont très fragiles et sensibles aux infections provoquées par les bactéries et micro-organismes qui pullulent dans la bouche
  • des tissus osseux alvéolaires maxillaires (mâchoire supérieure) et de la mandibule (mâchoire inférieure)
  • du cément : fragile protecteur, le cément, ou cément radiculaire est composé d’une couche de cellules calcifiées et solides (mais beaucoup moins que l’est l’émail) et recouvre les racines dentaires. Par son pouvoir adhérent, il sert à maintenir les racines fixées aux os alvéolaires
  • du ligament parodontal ou alvéo-dentaire. Aussi appelé desmodonte, ce ligament est un tissu conjonctif, dense, qui entoure les racines dentaires. Il se positionne entre les dents cémentées et les os alvéolaires. Il permet d’absorber une partie des chocs qui se produisent pendant la mastication.

 

Maladies parodontales : attention à la chute des dents

Le parodontiste, parfois appelé parodontologue, est le dentiste spécialiste du traitement des maladies parodontales.

Loin d’être anecdotiques, ces pathologies comptent parmi les premières causes de perte des dents, passé 40 ans. La plus rependue d’entre elles est assurément la parodontite. Une pathologie grave, qui apparaît souvent à la suite d’une gingivite ayant empiré, car non traitée. Ces affections entraînent à plus ou moins court terme la chute de l’ensemble de la dentition si elles ne sont pas prises en main dans les plus brefs délais.

Aussi, si vous sentez l’une de vos dents ou plusieurs d’entre elles commencer à se déchausser ou avoir soudainement du jeu, il est extrêmement important de contacter le cabinet en expliquant votre situation.