Les facettes dentaires sont des dispositifs servant à restaurer l’apparence de dents abîmées. La facette se présente sous la forme de fine tuile de céramique ou de résine, aux dimensions et à la forme adaptées par le chirurgien-dentiste à vos dents.

 
facette-dentaire
 

Les facettes dentaires permettent d’améliorer l’esthétique générale de la dentition :

  • elles permettent de modifier la couleur des dents, même des plus jaunies. En effet, la teinte des facettes dentaire en céramique peut être choisie dans une très large palette de coloris afin qu’elles s’intègrent parfaitement aux dents adjacentes
  • elles permettent de redonner leur forme naturelle à des dents légèrement ébréchées
  • elles peuvent être utilisées pour réduire les espaces interdentaires en posant des facettes légèrement plus larges que les dents naturelles

 

Les facettes dentaires, des restaurations aux nombreux avantages

Les facettes dentaires sont des restaurations dentaires qui ne manquent pas d’atouts :

  • elles représentent une alternative plus économique aux autres dispositifs prothétiques comme les couronnes dentaires
  • le rendu final une fois les facettes en place est souvent bluffant
  • la pose de facettes dentaires permet de protéger des dents à l’émail abîmé et limite aussi les sensations désagréables dues à l’hypersensibilité dentaire
  • les dents supportant les facettes ont besoin de moins de « travail préparatoire ». Pour accueillir des facettes dentaires, les dents doivent être sculptées. Une partie doit en être retirée de manière à ce que la fine couche de résine ou de céramique qui forme la facette s’encastre parfaitement dans la dent support. Il faut retirer beaucoup moins de matière pour mettre en place des facettes que pour la pose de couronnes prothétiques.

 

Inconvénients des facettes dentaires

Toutefois, ces bienfaits s’accompagnent aussi de quelques désagréments qui sont à prendre en compte :

  • toutes les dents ne sont pas éligibles à la pose de facettes. Si vos dents sont trop endommagées ou que leur encrage dans le parodonte (les tissus qui soutiennent et maintiennent en place les racines dentaires) est insuffisant, il n’est pas possible d’y apposer des facettes. De même, les bruxismes et SADAM constituent parfois une contre-indication à la mise en place de facettes dentaires
  • les facettes dentaires sont plus fragiles que les dents ou les prothèses sur implants. En cas de choc suite à une chute ou un coup au visage, il est possible qu’elles se décollent ou se cassent. Dans ce cas, prenez rapidement rendez-vous au cabinet pour tenter de les recoller ou les remplacer si nécessaire
  • la pose de facettes nécessite de « dégrader » les dents supports de manière irréversible en en éliminant une fine couche. Ce faisant, elles sont privées d’une partie de leur émail et donc exposées aux attaques bactériennes telles que les caries. Une fois les dents préparées pour être facettées, elles devront toujours être recouvertes par un dispositif prothétique

 

Pose de facettes dentaires : comment se passe la procédure ?

Aujourd’hui, les facettes sont généralement composées de céramique, bien que la résine, plus économique, mais aussi bien plus fragile, puisse encore être utilisée. Elles sont fabriquées sur mesure par les laboratoires prothésistes. Ce faisant, leur mise en place nécessite au moins deux (souvent trois) visites :

  • la première permet de vérifier l’état des dents et de s’assurer qu’elles soient aptes à être facettées. Le plan de traitement est présenté au patient et modifié en fonction de ses attentes particulières
  • les dents à facetter sont préparées dans un second temps. Au cours de cette procédure généralement réalisée sous anesthésie locale, celles-ci doivent être débarrassées d’une fine couche de matière correspondant à la somme de l’épaisseur des facettes et de la couche de produit scellant, soit environ un demi-millimètre. L’empreinte de la dent retaillée est réalisée et envoyée au laboratoire de prothèses pour que celui-ci fabrique la facette dentaire
  • une à deux semaines plus tard, la facette dentaire est prête à être posée. Une fois les derniers ajustements réalisés, celle-ci est temporairement mise en place pour que nous soyons sûrs que la teinte et le positionnement de la facette vous conviennent. Si c’est le cas, il ne reste plus qu’à la sceller avec une colle ou du ciment dentaire et en enlever si besoin l’excédent une fois le produit sec

Une visite de contrôle peut être planifiée pour s’assurer de la bonne tenue des facettes et contrôler que la pose de ces restaurations n’a pas d’effet sur les tissus buccaux-gingivaux.