Les caries font partie des infections buccales les plus régulièrement traitées par les dentistes. Ce sont des lésions causées par l’action de certaines bactéries présentes dans la bouche au sein de la plaque dentaire.

 
caries dentaires
 
En consommant les sucres présents dans les résidus alimentaires, celles-ci produisent des acides qui rongent les tissus qui composent les dents.

Une fois qu’elles ont percé l’émail, les bactéries s’attaquent à la dentine, puis la pulpe et peuvent se propager aux dents adjacentes. Aussi, si elles restent discrètes tant qu’elles se cantonnent à la couche extérieure des dents, les caries peuvent devenir très douloureuses à partir du moment où le nerf est atteint.

De ce fait, il est important d’examiner régulièrement sa dentition avec un miroir. En cas de doute, il vaut mieux prendre rendez-vous au cabinet. En effet, si une carie sur l’émail peut souvent être traitée, quand la dentine a subi des dommages, c’est déjà trop tard car il faut systématiquement dévitaliser.
 

Caries dentaires : les causes

Les causes favorisant l’apparition des caries sont multiples :

  • une mauvaise hygiène dentaire : si elles ne sont pas brossées quotidiennement, les dents et les gencives sont plus exposées au tartre et aux attaques bactériennes
  • Des dents endommagées (fêlées, fracturées, ébréchées) : les caries se forment plus facilement aux endroits déjà fragilisés
  • Le bruxisme : les personnes sujettes au bruxisme ont souvent un émail plus abîmé que la moyenne et donc plus sensible aux attaques acides. Ces frottements dentaires intempestifs peuvent être endigués en adoptant un dispositif de maintien adapté
  • Les remontées gastriques : les personnes à l’acidité stomacale particulièrement importante ou au sphincter œsophagien dysfonctionnant, sont très exposées aux caries. Ces remontées acides modifient le pH buccal et créent un environnement favorable au développement de la flore bactérienne néfaste
  • Tabagisme : riche en substances nocives, le tabac aurait aussi un impact sur l’équilibre de l’environnement bucco-dentaire
  • Sécheresse buccale : une bouche sèche est moins protégée par l’action antibactérienne de la salive. Normalement, un voile de salive recouvre la bouche et les dents, mais celui-ci peut être rendu plus fin lorsque la bouche est sèche
  • Un mauvais régime alimentaire : une alimentation trop grasse ou trop sucrée aura des répercussions sur la santé et sur la qualité de l’environnement buccal (une salive sucrée est bien moins efficace)
  • Certaines maladies comme les diabètes ou les déficiences immunitaires.

 

Comment traiter la carie dentaire

La carie est une maladie évolutive. À ses premiers stades, la décomposition peut être stoppée par un traitement médicamenteux.

En revanche, une fois que la carie a traversé l’émail, il devient nécessaire d’opérer. Les tissus ramollis par l’acidité bactérienne doivent être retirés. La cavité nouvellement formée est alors comblée avec un matériau biocompatible.

Si la carie est à un stade avancé et que la pulpe est atteinte, la dent doit être dévitalisée. Au cours de cette opération indolore, la pulpe contaminée est évidée, puis les canaux dans lesquelles celle-ci se trouvait sont scellés pour protéger leur asepsie. Enfin, il arrive aussi que la dent, lorsqu’elle est trop atteinte, doive être retirée en partie ou dans son ensemble. Dans ce cas, une restauration dentaire est envisagée. Idéalement, il faut consulter régulièrement votre dentiste pour anticiper tout risque de carie et être traité rapidement.