Les abcès dentaires sont des poches des pus se formant dans la bouche à la suite d’infections bactériennes.

 
abces-dentaires
 
Il existe plusieurs types d’abcès dentaires, mais les plus communs sont :

  • l’abcès apical ou périapical : c’est l’abcès le plus courant en dentisterie. Il apparaît lorsque le cœur de la dent (la pulpe) est rongé par des bactéries cariogènes. Au fur et à mesure de la décomposition de l’intérieur de la dent, du pus s’y forme et ne peut en sortir qu’en passant par le canal au bout de la racine dentaire (le canal apical)
  • l’abcès parodontal : moins grave que le précédent, mais presque aussi fréquent, l’abcès parodontal ou abcès gingival est au moins tout aussi douloureux.

Dans ce cas, une poche de pus se forme sur la gencive ou dans l’espace entre les tissus gingivaux et va enfler jusqu’à se rompre.
Les abcès parodontaux sont souvent causés par des résidus alimentaires ou des éclats de tartre s’étant coincés dans les poches entre les dents et les gencives.
 

Les personnes particulièrement exposées aux abcès dentaires ?

  • Celles ayant une mauvaise hygiène dentaire
  • Les fumeurs et ceux qui consomment de l’alcool de façon chronique
  • Les personnes suivant certains traitements médicaux
  • Les personnes immunodéprimées, qui souffrent de maladies systémiques (diabète, hypertension, etc.), ou ayant des problèmes d’acidité stomacale

 

Quels sont les symptômes qui caractérisent un abcès dentaire ?

Les symptômes d’un abcès dentaire sont aisément reconnaissables :

  • Fortes douleurs : elles peuvent commencer par être localisées, puis irradier dans toute la mâchoire, la nuque et le reste du crâne à mesure que l’infection se développe. Faire bouger les mâchoires peut aussi être douloureux
  • Gonflement des ganglions du cou ainsi que de la gencive et de la joue du côté atteint : les gencives sont rouge sang et sensibles à la pression
  • Fièvre : le gonflement des tissus, la fièvre et la production de pus sont autant de signaux témoignant de la lutte que mène votre système immunitaire contre les bactéries qui attaquent votre bouche. En cas de fièvre persistante ou intense, il est vivement conseillé de se rendre aux urgences au plus vite : le pus contenu dans l’abcès, toxique pour l’organisme, s’est peut-être rependu à travers le système sanguin. Ce qui, si rien n’est fait, conduira rapidement à l’empoisonnement du sang, la redoutée septicémie. Demander conseil à votre dentiste dès les premières douleurs
  • Altération du goût et de l’haleine : un gout désagréable et persistant s’installe dans la bouche à mesure que l’abcès s’emplit de pus

 

Quel traitement en cas d’abcès dentaire ?

Soigner avec succès un abcès dentaire consiste dans un premier temps à éliminer les microbes et bactéries présents dans les tissus puis à en drainer si besoin le pus. Dans un premier temps, votre dentiste vous prescrit un traitement antibiotique que vous devez suivre scrupuleusement jusqu’au rendez-vous suivant.

Une seconde visite permet par la suite d’évaluer l’état de l’abcès et de l’affection.

En cas d’abcès apical, s’il y a toujours une grande quantité de pus dans la dent, le chirurgien-dentiste peut en drainer le contenu. Le pus est alors aspiré et extrait de façon indolore. Si la dent est trop atteinte, elle doit en revanche être extraite.

Dans certains cas, il faut traiter les abcès gingivaux les plus avancés en pratiquant un curetage. Cette procédure, réalisée sous anesthésie, est un nettoyage gingival en profondeur, qui permettra d’évacuer de l’intérieur de vos gencives le moindre résidu qui voudrait s’y incruster.

Il est fortement conseillé de continuer à se brosser les dents même quand on a un abcès : il suffit de passer plus doucement et sans forcer sur les zones enflées.

Les abcès dentaires doivent bénéficier d’un suivi régulier par un chirurgien-dentiste et étalé dans le temps pour éviter qu’ils ne refassent surface.